POUR QUI ?

A qui s’adresse l’ostéopathie ?

A TOUS, Y COMPRIS :

Nourrissons :

Agitation, pleurs incessants, sommeil pertubé, canal lacrymal bouché, reflux gastro-oesophagien…

Enfants – Adolescents :

Déformations à type scolioses, cyphoses etc… Hyper activité, troubles de la concentration.

Orthodontie :

Malpositions dentaires, déformation de l’articulé, chevauchement des dents : La correction en quelques séances évite le port d’appareils coûteux et pénibles à porter pour les adolescents.

Personnes âgées :

Même sur une structure abimée par l’usure et les rhumatismes il est possible d’obtenir un soulagement notoire qui permet de diminuer les antalgiques.

L’ostéopathie ne prétend pas guérir les maladies dégénératives, infectieuses, néoplastiques ou génétiques.

En revanche, l’ostéopathie peut avoir une action sur les conséquences de ces pathologies.

Dès lors elle ne sera plus une thérapie préventive ni étiologique, mais palliative et complémentaire.